CONSCIENCE

Parabole du rocher* 

Considérez que vous soyez un rocher, que vous ayez conscience d'être un rocher. Peut être vous connaissez vous comme étant : de consistance solide et dure, immobile, vous pourriez en jurer et de couleur gris-souris.

Mais si nous partons de l'hypothèse que vous avez la possibilité d'élargir le champ de votre

conscience d'une part et que vous vous êtes décidé à faire un travail d'introspection d'autre part, alors l'univers qui s'offre à vous est éblouissant.

Imaginez aller à la rencontre des atomes puis, vous enfonçant dans l'infiniment petit voire, voyager, accélérer avec les protons à la vitesse d'un éclair.

Pourtant vous ne rêvez pas, seule votre conscience vous amène à percevoir une réalité différente dans des espaces aux contours fluctuants.

Profitez de cette expérience pour méditer sur votre nature multidimensionnelle et sur la notion du UN.

Je vous rappelle, outre la conscience, qu'il n'existe que deux paramètres, ce qui est vu et celui qui voit. Il n'y a rien d'autre dans le monde que ce qui est observé et celui qui observe.

Si nous poussons un peu notre réflexion pouvons-nous dire que ce qui est observé, peu importe ici le niveau de conscience où se situe l'observation, trouve son origine, sa source dans un espace informatif ?

Un espace qui informe, qui apporte de l'information et que seul celui qui observe rend observable.

A ce stade je ne peux rendre observable que ce qu'il m'est possible de concevoir à travers un acquis informatif déjà constitué.

Il y a là un échange d'informations, échange constitutif d'une nouvelle compréhension.

Ce paragraphe demande un petit effort de compréhension mais il est important d'en saisir le sens.

Je poursuis : donc, s'il n'y a rien d'autre dans le monde que ce qui est observé et celui qui observe, pouvez-vous imaginer ce qui est observé comme un quanta d'informations spécifiques et celui qui observe comme étant de même à savoir un quanta d'informations spécifiques ?

Le contenu de votre conscience est une quantité finie et déterminée d'informations spécifiques et ce sont elles qui vous définissent en tant qu'individu particulier et dans l'environnement particulier dans lequel votre ligne de vie se déroule et cela dans l'espace temps.

Imaginez ce quanta d'informations spécifiques comme un bouquet d'asperges.

C'est rigolo, en bout de course je suis un bouquet d'asperges, pas un Y'OUT.


En conclusion, toute provisoire, vous conviendrez avec moi de l'importance des informations

contenues dans votre conscience et accessoirement de tout l'intérêt que l'on doit accorder à la maîtrise de ses pensées.

C'est ici que la Sortie Hors du Corps prend tout son sens. Elle devient incontournable dès lors qu'elle est la seule qui permette la compréhension par l'expérience de ce qui ne saurait être autrement qu'un exercice intellectuel.

Je vous offre maintenant 50 minutes de récréation.


Ce qui va nous intéresser dans ce documentaire d'Arte c'est la deuxième partie, celle qui se passe en Italie à Turin plus spécialement.

À partir de l'expérience effectuée dans le film, concevez l'éprouvette comme étant votre conscience, les briques d'ADN comme étant les éléments constitutifs de votre ligne de vie puis laissez votre imagination faire le reste.

En définitif c'est assez cool.

*Librement adaptée par YOUT de « la parabole de la Roche » tirée du livre « Conversations avec Dieu » Tome 3 de Neale Donald WALSCH.